Les actus Safer Nos actus

Régulation et intervention des Safer : une chance pour nos territoires !

Les Safer… ça sert à tous !

 

PROGRAMME PLURIANNUEL D’ACTIVITES 2015-2021

LA REGIONALISATION A DYNAMISE LES ACTIVITES DE LA SAFER

Lors de son conseil d’administration du 7 avril 2021, la Safer a présenté le bilan de son Programme Pluriannuel d’Activités 2015-2021. Ce programme visait à définir les objectifs et les interventions de la Safer au regard de ses quatre missions traditionnelles. Cette démarche qui était proposée par le ministère de l’agriculture, consistait notamment à mesurer le niveau d’atteinte des objectifs, identifier les difficultés rencontrées, faire un bilan des impacts et des actions et tirer des conclusions pour la prochaine programmation.

Issue des fusions des Safer Flandres Artois et de Picardie en 2017, son élaboration avait été un exercice très intéressant et utile afin de mieux identifier les problématiques auxquelles la Safer est confrontée et inventorier les attentes des partenaires et des acteurs publics régionaux. Une cinquantaine de partenaires avaient été rencontrés sur les 5 départements.

La prise en compte des différents objectifs des politiques publiques qui concernent le territoire rural des Hauts de France a abouti à la définition de 24 actions prioritaires.

Les partenaires se félicitent des résultats suivants :

86 % des actions prévues ont été réalisées

47 % des surfaces attribuées ont été orientées en faveur de l’installation

Plus de 500 ha orientés en faveur de l’Agriculture biologique sur 2019 et 2020

5 000 ha mis en réserve dont 50 % pour le projet de Canal Seine Nord Europe

La  régionalisation des Safer a permis de valoriser les forces des anciennes structures et de faire bénéficier l’ensemble des terroitoires des 5 départements des savoirs-faire capitalisés.

 

La Safer Hauts de France confirme qu’elle répond aux attentes de l’ensemble des usagers de sa région qu’ils soient agriculteurs, viticulteurs, propriétaires, dirigeants d’une activité économique créatrice d’emplois en milieu rural, collectivités, acteurs de la protection de l’environnement. La Safer Hauts de France démontre également qu’elle est présente et active sur l’ensemble de son territoire régional.

Invitation : Les journées des partenaires du PAIT

Événement organisé dans le cadre des journées des partenaires du PAIT par la Chambre d'Agriculture Nord Pas de Calais, Initiatives Paysannes et la Safer Hauts-de-France.

Le mardi 1er juin de 14h à 17h 

Transmettre son exploitation à un repreneur ne se résume pas qu’au simple transfert des biens de production. Pour assurer la réussite de la transmission, cédant et repreneur devront s’octroyer du temps pour faire découvrir le fonctionnement de l’exploitation et son environnement. Une période d’essai ou de tuilage peut être utile, il faut pouvoir l’anticiper pour l’organiser au mieux.

L'invitation et le programme : cliquez ici

La Semaine de l'Agriculture Française

Les Safer agissent pour l'agriculture, la souveraineté alimentaire, l'environnement et les territoires.

📢 Pendant toute la Semaine de l’agriculture française 🐔, du 13 au 24 mai 2021, nous vous donnons rendez-vous sur les réseaux sociaux du groupe Safer, pour découvrir chaque jour, dans une nouvelle vidéo, nos actions ! 

Retrouvez toutes les vidéos sur :

LinkedIn

Facebook

Communiqué de presse

UN NOUVEAU MANDAT POUR ACCOMPAGNER L’ADAPTATION DE L’AGRICULTURE ET DU MONDE RURAL

Lors de son Assemblée Générale Annuelle, la Safer Hauts de France a renouvelé l’intégralité de son Conseil d’Administration. Toute l’équipe de direction a ainsi été reconduite intégralement pour un nouveau mandat de 4 ans. M. Sylvain VERSLUYS, son Président réélu, a souhaité confirmer l’esprit qu’il entendait poursuivre avec son équipe.

Une Safer ouverte 

A l’occasion du renouvellement de ce conseil d’administration, 2 nouvelles structures ont fait leur entrée notamment la Confédération Paysanne des Hauts-de-France et le Syndicat Général des Vignerons de Champagne également nouvel actionnaire.

Une Safer responsable

La proposition de loi défendue par le député SEMPASTOUS met la Safer au cœur de la régulation des marchés sociétaires. Si les Safer appellent de leurs forces à plus d’équité dans la régulation du foncier en intégrant désormais les marchés sociétaires, les Safer ne demandent pas à être au centre du dispositif. Mais la Safer Hauts de France se tiendra prête et assumera, s’il le faut, cette nouvelle mission car elle en a la capacité et le savoir faire qui repose sur 60 ans d’expériences. Dans l’attente de ces évolutions, la Safer Hauts de France est dès à présent en alerte pour limiter les contournements du droit. Un premier contentieux sera d’ailleurs engagé dans les prochains jours pour contester un montage juridique visant à contourner les prérogatives de la Safer.

Une Safer qui sert à tous et présente sur tout le territoire

2021 a été l’année du bilan du précédent Programme Pluriannuel d’Activités. Fort de ce constat positif, cette année sera également orientée sur l’élaboration du Programme Pluriannuel d’Activités 2022 – 2028. Les partenaires de la Safer seront associés à sa construction pour répondre aux nouveaux enjeux fonciers des espaces ruraux et périurbains de la région Hauts-de-France.

Une Safer transparente

Un nouveau site internet a été mis en place et permet d’améliorer la visibilité des publicités concernant les ventes de terres ou les mises en location. Désormais, tout candidat a la possibilité de candidater en ligne de façon dématérialisée. Chaque candidature sera toujours traitée avec équité de traitement. Enfin, les décisions sont motivées, affichées en mairie et communiquées à tous.

Au cours de ce nouveau mandat, la Safer Hauts de France s’attachera particulièrement à protéger les terres agricoles en participant activement à l’objectif du Zéro Artificialisation Nette. La Safer Hauts de France répondra également à l’enjeu du renouvellement des générations en confirmant sa priorité en faveur de l’Installation. Elle sera aussi attentive aux attentes des territoires et des petites structures agricoles qui doivent pouvoir s’adapter et se développer.

 

Contact : M. Olivier de France

Tél : 06.83.08.95.31

Le communiqué en version PDF